close
Un sac sur le dos Un sac sur le dos
Amandine

Partir en voyage sans appareil photo est pour beaucoup absolument inconcevable, et le retour chez soi est souvent l’occasion de partager ses expériences, photos à l’appui. Mais comment faire pour sauvegarder ses photos en voyage ? Et comment s’assurer de ne pas les perdre ?

La première étape est l’enregistrement de la photo par l’appareil photo, sur une carte mémoire.

Les cartes mémoires

Il existe beaucoup de style de cartes mémoires sur le marché. Je me concentrerai principalement sur celles orientées photo, les plus courantes étant les SD. Ces cartes peuvent être ordonnées selon différents critères :

Double sauvegarde est mère de sûreté

Notre principal système lors de nos voyages : la carte mémoire est quotidiennement copiée sur l’ordinateur portable qui nous accompagne (un MacBook Air à ce jour pour les longs voyages, un iPad pour les petites escapades).

Lorsque la carte mémoire est pleine, son contenu est copié de l’ordinateur vers une microSD. L’espace de la carte mémoire standard peut ainsi être libéré, les photos étant doublement sauvegardées : sur l’ordinateur et sur la microSD. Ce système permet d’avoir une double sauvegarde en permanence.

Lors de notre premier voyage au long cours, nous avions imaginé sauvegarder nos photos sur des cartes microSD pour pouvoir facilement les envoyer par voie postale. Finalement, nous avons bien utilisé ces cartes pour y copier toutes nos photos, mais les avons gardées avec nous, la crainte de nous faire voler ou de perdre nos sacs ayant diminué pendant le voyage.

Notre mauvaise expérience

Nous avons appris à nos dépens que faire des sauvegardes de ses photos, c’est primordial ! Malgré notre système, nous avons perdu plusieurs semaines de photos : nos derniers jours dans le Nord du Pérou et nos premiers jours sur l’île de San Cristobal (Galapagos).

Nous avions bien copié les photos sur l’ordinateur portable (un netbook ASUS à cette époque), sans les conserver sur la carte mémoire originale, et les sans avoir encore sauvegardées sur microSD. Malheureusement, avec la chaleur tropicale des îles, le ventilateur du PC nous a lâchés, précipitant le disque dur dans une mort prématurée.

Cette mésaventure nous a rappelé que nous ne sommes jamais à l’abri d’un souci technique !

Les autres sauvegardes possibles

D’autres façons de stocker et sauvegarder ses photos de voyage sont possibles, principalement le stockage en ligne et les sauvegardes sur disque dur externe.

  1. Stockage en ligne

    Il existe différentes solutions de stockage en ligne, aussi parfois abusivement appelées Cloud (Nuage).

    Certaines sont spécialisées dans le domaine de la photographie et vidéo, comme Flickr ou Instagram, d’autres sont comme un disque dur classique, comme Dropbox, Google Drive… Si vous possédez un serveur web, vous pouvez également copier par FTP ou sur votre blog.

    Le choix dépend des goûts et des besoins de chacun, chaque solution proposant des capacités de stockage variables, gratuites ou payantes.

    • Avantages et inconvénients de la sauvegarde en ligne

      Cette possibilité de stockage a ses avantages :

      1. pouvoir récupérer ses photos depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet ;
      2. éviter le risque de perdre ses photos à cause d’un souci matériel ou technique (vol, incendie…), votre sauvegarde étant décentralisée.

        Cette méthode présente également des désavantages :

      1. il y a toujours un risque pour que vos photos, même classées « privées », se retrouvent un jour visibles par tous ;
      2. la vitesse d’internet n’étant pas toujours géniale dans certaines régions du monde, vous risquez parfois de passer la nuit à sauvegarder vos photos en ligne. Être dépendant d’internet en voyage pour son stockage peut donc être problématique.
  2. Les supports externes

    Le disque dur externe est pratique pour stocker de grandes quantités de photo, mais est assez volumineux et lourd, sans compter sa fragilité aux chocs. Nous n’en avons donc pas emporté lors de nos précédents voyages; mais bien lors de notre voyage « Back To America » (voir notre matériel et nos sacs ici).

    Par contre, une fois rentrés, nous copions nos photos sur un disque dur externe et des DVD. Ces sauvegardes sont cryptées afin qu’en cas de disparition suspecte, elles ne réapparaissent pas subitement sur le Net. Nous rangeons ces supports à différents endroits : chez les beaux-parents, au boulot… Les possibilités sont multiples.

    Cela nous prémunit du risque de perdre toutes les photos d’un coup en cas de catastrophe, par exemple un incendie. Bon, nous sommes peut-être des paranos de la sauvegarde, mais on n’est jamais trop prudent (ou si ?).

Conclusion : double de sauvegarde un jour, double sauvegarde toujours !

Opter pour un système de double sauvegarde, sur des supports différents, nous semble l’option la plus intéressante au niveau sécurité/contraintes.

À vous de choisir les supports qui correspondent le plus à vos besoins, à vos goûts et votre façon de voyager : carte mémoire, disque dur, ordinateur, clé USB, téléphone, tablette, sauvegarde en ligne, videur de cartes, disque optique…

Et bien sûr, veillez à conserver les deux copies à des endroits différents (les répartir dans des sacs différents, en garder une sur vous et une à votre logement… ), pour diminuer les risques de perte, vol, catastrophe… Et si vous partez pour une longue période, vous pouvez envoyer des copies sur des cartes SD, voire des disques durs, par la poste à votre famille (si vous pouvez faire confiance à la poste locale !).

Et vous, comment stockez-vous vos photos ? Faites-vous des sauvegardes ?

23 réponses à “Comment sauvegarder ses photos en voyage”

  1. Je suis bien d’accord avec toi sur ce qui concerne la sauvegarde multiple, c’est le moyen le plus simple d’évité de perdre des données et de perdre du temps par la même occasion.

  2. Bonjour,

    Je pars avec mon copain pour une année en Nouvelle-Zélande, sans ordi portable. Je voudrais savoir quels moyens de sauvegarde vous me conseillez …. J’avais pensé à acheter plusieurs cartes mémoire et à les conserver avec moi pendant le voyage, mais je trouve ça « dangereux »? Existe-t-il des appareils pour transmettre directement de la carte mémoire vers un DD externe solide ?

    Merci pour vos conseils !

    • Merci Capucine pour ton commentaire. Quel beau voyage vous attend !

      Concernant la sauvegarde de photos sans ordinateur, il y a plusieurs options.
      Effectivement, tu peux conserver tes cartes mémoires et les accumuler au fur et à mesure. Mais cela ne constitue pas à proprement parler une sauvegarde des données ; ce n’est pas un « double back-up » comme nous le conseillons dans l’article. Car deux sauvegardent valent toujours mieux qu’une, surtout concernant les photos de voyage !

      Après, à chacun de peser le pour et le contre entre le poids/investissement technologique … et la sécurité.

      Une autre possibilité, qu’une de mes amies a choisie pour un voyage de plusieurs mois en Asie, c’est de prendre une tablette sur laquelle charger ses photos (en plus de garder ses cartes mémoires au fur et à mesure).

      Pour répondre à ta question sur la transmission directe de carte mémoire vers disque dur externe : il existe des déchargeurs de carte. Cela permet de décharger les photos pour les sauvegarder ; ça coute à peu près le prix d’une tablette … A priori, pas très intéressant à nos yeux, mais pourquoi pas.

      Bons préparatifs et surtout, bon voyage !

  3. Bonjour, tout d’abord merci de tous ces précieux conseils.
    J’ai fait quelques recherches et j’ai trouvé une solution intéressante. J’explique mon cas: Je filme beaucoup pendant mes voyages et je veux sauvegarder mes cartes SD sur un disque dur sans ordinateur.
    La solution, le disque dur sans fil !
    Le principe est simple. Il dispose d’un lecteur de carte SD. Vous connectez la carte, vous appuyez sur un bouton et il sauvegarde la carte sur le disque dur. Il dispose d’une fonction Wifi qui permet d’accéder au contenu du disque depuis smartphones et tablettes.

    • On comprend cette hantise, celle de beaucoup de voyageurs (et sans doute encore plus quand on est blogueur 😉 ). Merci pour ton message 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.