Un sac sur le dos
Amandine

La Thaïlande, sans doute un des pays d’Asie les plus connus des voyageurs. Et pourtant, il existe encore des régions méconnues pour les plus explorateurs d’entre nous. Je vous emmène sur les traces de notre second voyage en Thaïlande, hors des sentiers battus.

La Thaïlande, un pays touristique ?

La Thaïlande est souvent une idée de destination pour les voyageurs débutants, ceux qui souhaitent se frotter au monde du voyage et se créer une belle première expérience d’exploration de notre vaste monde. Et l’on comprend bien pourquoi : la Thaïlande est un pays qui a l’habitude d’accueillir les touristes et où beaucoup de choses sont pensées pour faciliter leur accueil. Ce n’est pas pour rien que ce pays nous a fait fait si bonne impression.

Oui, mais… mais la Thaïlande ce n’est pas que cela ! Comme je le disais dans l’article sur notre précédent voyage en Thaïlande (« La Thaïlande du nord au sud, entre mer et montagnes ») en réponse aux réactions de certains voyageurs :

Le nord c’est la vraie Thaïlande. Le sud, c’est trop touristique, ce n’est pas authentique.

Voyager pour multiplier les histoires (Photo : Trang, sud de la Thaïlande)

Cette vision est bien trop stigmatisante et bien trop simpliste. La Thaïlande, c’est une variété de paysages qui se déclinent au fil des kilomètres. C’est aussi une variété de population, avec des communautés à découvrir dans chaque région. Et finalement, c’est cette richesse où se complètent des régions très touristiques et d’autres complètement méconnues du grand public !

Lors de notre premier grand voyage, nous avons oscillé entre grands classiques et chemins de traverse. Pour ce second voyage, nous nous sommes concentrés sur ces zones oubliées de la Thaïlande, pour notre plus grand plaisir !

J’avais oublié…

J’avais oublié ! Mais comment ai-je pu oublier ?

Pourtant je le savais. Rationnellement, je le savais, que les Thaïlandais sont gentils et souriants, que les paysages verdoyants du nord sont magiques et ceux du sud paradisiaques… Oui, je le savais tout cela, avec ma tête. Mais mon cœur avait oublié.

Il avait oublié la sensation de chaleur intérieure, celle qui ne doit rien (ou presque) aux températures extérieures, mais bien à la présence des Thaïlandais. Parler d’accueil souriant est bien insuffisant ! Par leur regard, leur visage, leur corps tout entier, les Thaïlandais rencontrés m’ont fait me sentir bien, si bien parmi eux, ancrée dans ce doux moment présent. Merci, Khob khun kha !

Le nord de la Thaïlande hors des sentiers battus : Loei

Cap sur le nord ! Nous avions, lors de notre précédent voyage, exploré la région entre Chiang Rai et Chiang Mai, avec des passages par des « incontournables » (comme le Temple Blanc) et d’autres dans des communautés reculées du pays, le long de la frontière avec la Birmanie. À présent, nous voilà un peu plus à l’est dans la région de Loei, le long de la frontière avec le Laos. Première étape : Chiang Khan, suivie par Dan Sai.

Moments forts à Loei

Chiang Khan
Sortie en famille à Chiang Khan
Enfant Taï Dam (Dan Sai)
Récolte du riz à Dan Sai
La suite de l’article est parue ! Pour plonger dans la Thaïlande méconnue et verdoyante, cap sur Loei en cliquant ici !

Le sud de la Thaïlande hors des sentiers battus : Trang

Ce n’est pas à Koh Tao ou Koh Samui que nous portent nos pas cette fois-ci. Pas de Phuket non plus : les iles et plages paradisiaques thaïlandaises ne manquent pas, et pourtant ce sont toujours les mêmes noms qui résonnent !

Nous avons été encore plus au sud, dans la belle région de Trang, nous poser sur l’île de Koh Kradan, explorer celle de Koh Mook et terminer notre épopée sur la côte d’Andaman, à une heure de route de l’aéroport de Krabi.

Moments forts à Trang

Plage de Koh Mook
l’Emeraud Cave
Replanter des herbes pour les lamantins (Trang)
Coucher de soleil épique (baie de Klong Son – Trang)
La suite de l’article est parue ! Pour plonger dans la Thaïlande méconnue et paradisiaque, cap sur les iles de Trang ; et un autre article vous attend avec un récapitulatif sur les iles de Thaïlande

Bangkok : entre découvertes et surprises

Bangkok, hors des sentiers battus ? Sans doute pas la première des idées pour un voyage décalé. Nous y sommes passés, le temps de transiter entre le Nord et le Sud et de poursuivre notre exploration de cette ville qui fourmille et pullule de choses à voir, sentir, goûter et expérimenter.

Nous avons enfin découvert les petits canaux de la Venise de l’Asie du Sud-est : les klongs. Une balade hors du temps, loin des tours de béton et de verre, entre des maisons de bois et de tôle, croisant des vendeurs ambulants navigants sur leur pirogue et des iguanes lézardant au soleil.

L’occasion aussi de s’essayer à un sport que je n’aurai jamais imaginé si agréable à pratiquer (du moins côté entraînement) : la boxe thaïe ! J’en reparlerai dans un prochain article, mais autant vous le dire tout de suite : ça a été une superbe découverte et j’ai bien envie de retenter l’expérience !

Balade en bateau dans les klongs
Cours de boxe thaïe – François boxeur

Découvrir la Thaïlande hors des sentiers battus

D’autres régions peu connues nous font envie, comme celle de Surat Thani dont parle Aline (de NowMadNow) avec amour. Ce second voyage en Thaïlande nous a fait entrevoir des paysages, des visages et des coutumes différents de ceux que nous avions pu apercevoir lors de notre premier voyage. Nous en ressortons avec une certitude : celle que la Thaïlande est un pays de mille découvertes et que des mois, voire des années, de voyage ne suffiraient pas pour en faire le tour.

Dans de prochains articles, je détaillerai nos découvertes faites lors de ces deux voyages en Thaïlande, tant dans le nord que dans le sud, avec également un article dédié à la capitale, Bangkok.

Et si vous connaissez un petit paradis méconnu en Thaïlande, n’hésitez pas à nous partager vos conseils dans les commentaires !

Lever de lune sur le Palais Royal (Bangkok)

Pour plus d’informations pour préparer votre voyage en Thaïlande, je vous invite à consulter le site de l’Office de Tourisme de Thaïlande.

Voyage sur invitation de l’Office de Tourisme de Thaïlande.

16 réponses à “Voyager en Thaïlande hors des sentiers battus”

  1. Nous n’avons passé que quelques heures en Thaïlande (le temple blanc de Chang Rai) avant d’aller au Laos et quelques heures à nouveau au retour (Bankok, le Bouddha couché). Mais nous espérons pouvoir faire un petit séjour un peu plus long en 2018 au moment de la fête des lanternes.

    • Merci pour ton commentaire et ton partage d’expérience Monique 🙂
      La fête des lanternes, nous l’avons loupé lors de notre voyage (le spectacle de Bangkok était annulé suite au décès du roi) mais on espère aussi avoir la chance d’y assister un jour !

  2. Oh mais j’ai silloné exactement les même coins que vous le mois dernier ! Oui, Loei et Trang sont, avec Nan et Phrae, mes grands coups de coeur en Thaïlande. Ce pays mérite qu’on le découvre au-delà des clichés touristiques – il reste encore des régions préservées où on peut découvrir des coins authentiques.

  3. Bonjour,
    Je souhaite emmener mes parents dans les villes indiquées sur votre article.
    Je souhaiterais vraiment éviter le côté touristique…
    Je voulais savoir comment vous avez fait pour y rendre dans chaque ville… vous êtes arrivée à Bangkok et ensuite… ?

    Je prévois notre voyage pour le mois de janvier.

    Je preneuse si vous avez des bons plans… et pour se loger sur place, avez vous réservé en avance ?

    • Hello,
      principalement en avion et tuktuk. Réserver n’est pas nécessaire si tu est bien hors saison en janvier, au contraire ça te laissera plus de place à la découverte et moins de stress d’arriver à tout prix à ton hotel déjà payé. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *