Un sac sur le dos
Amandine

Depuis juillet 2017, Un sac sur le dos est 100% végane. Cet article a été publié avant cette date, et contient du contenu non-végane. Nous avons décidé qu'il représentait nos choix lors de sa publication, et n'en avons par conséquent pas modifié son contenu.

Concernant la gastronomie bolivienne il n’y a pas grand chose à dire.

Leur poulet frit (ou au four) est succulent, tout comme leur soupe de mani (cacahuètes)… Mais après quelques jours, cela manque de variété !

Vous trouverez dans les grandes villes, comme alternative à la cuisine locale, l’un ou l’autre restaurant « spécial touristes » qui propose des pizzas et… des pizzas. Mais la qualité est rarement au top et quand on dit pizza, pensez plutôt aux Etats-Unis qu’à l’Italie !

Voici quelques adresses récoltées lors de nos voyages.

A Cochabamba

Si vous en avez marre du poulet-frites, le « Elis » (coin de la rue 25 de mayo / Colombia) propose des menus pour 20-22 Bolivianos, ainsi que d’autres plats dans le style cantine.

Le restaurant italien de Cochabamba « La Cantonetta » propose une cuisine typique italienne. Le personnel et l’ambiance y sont très agréables. Je vous conseille les pâtes carbonara et les pizzas.

A Sucre

Nous avons déniché un bon restaurant italien à la Recoleta, sous le mirador, ainsi qu’un autre resto : « Le Monterosso » (70, rue Padilla, pas de pancarte, sonnez !), qui propose des pizzas pour 20 Bs. Il s’agit d’un italien qui a épousé une bolivienne et qui s’est installé ici. S’il n’y a pas trop de monde, il viendra même partager votre table, discuter de l’Europe, de la Bolivie et des voyages… Très familial !

Il y a une très bonne pâtisserie rue Camargo, entre la rue España et la rue Bolivar.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *